Gravelot à collier interrompu nidifiant © P. Cavallin

Opération "Littoral 2020 – Sauvez nos poussins !!"

Dans la perspective du déconfinement, le Conservatoire du littoral, l’Office national des forêts, la Ligue pour la protection des oiseaux, Rivages de France et les têtes de réseau de la protection de la nature en France, en lien avec l’Office français de la biodiversité, alertent !

| 12 Mai 2020

En effet, avec l’arrêt durant 8 semaines de la fréquentation humaine sur les rivages du littoral, la biodiversité s’est faite la part belle, notamment les oiseaux attachés à ces milieux naturels, qui ont fait leur nid sur un territoire calme et silencieux.

Le printemps n’attend pas et le cycle de la nature nous rappelle qu’en notre absence, les espèces occupent les espaces appropriés pour assurer leur reproduction. Le littoral français n’aura pas échappé à la règle. Et ce n’est pas sans conséquences…

C’est ainsi que, fraîchement arrivés de leurs quartiers d’hivernage africains en mars dernier, les "Gravelots à collier interrompu", "Sternes naines" et autres oiseaux du bord de mer ont trouvé de vastes étendues de sable ou des sentiers littoraux désertés par les hommes, restés à demeure afin d’éviter la propagation du virus Covid 19.

Depuis mi-mars, la plupart de ces espèces se sont installées à la fois sur leurs zones habituelles mais aussi sur ces nouveaux territoires disponibles, ont construit leur nid souvent à même le sol. La couvaison des œufs, qui ressemblent à des galets, est en cours et une première nichée, voire parfois une seconde, auront lieu jusqu’au 15 juillet de cette année.

Mais en s’installant sur des zones normalement fréquentées par le public pour se promener et pour des d’activités sportives, récréatives ou de baignades, ces espèces vulnérables se sont mises en danger. En période de déconfinement, lorsque les accès seront de nouveaux autorisés, l’appel de la nature et des espaces magnifiques du littoral devrait nous mener inexorablement vers les rivages.

L’année 2020 qui semblait exceptionnelle pour la reproduction pourrait s’avérer catastrophique: œufs écrasés, nichées piétinées, poussins séparés de leurs parents, voire dévorés par les chiens non tenus en laisse.

Afin d’éviter cette hécatombe, le Conservatoire du littoral, l’Office national des forêts, Rivages de France, la Ligue pour la protection des oiseaux et de nombreux acteurs de la protection de la nature, en lien avec l’Office français de la Biodiversité, lancent un appel pour alerter le public afin d’anticiper les impacts de la réouverture des sites naturels du littoral.

Dans la mesure du possible, les nids seront identifiés, isolés par un balisage à caractère pédagogique, afin de les exclure du parcours des sentiers et accès publics. L’ensemble des organismes en charge de la protection de la nature en appellent à la plus grande vigilance et attention des promeneurs et usagers du littoral afin que ces poussins, trésors vivants de nos rivages, ne deviennent des victimes collatérales du déconfinement.

Les attitudes à adopter pour réduire votre impact et sauver les poussins dans le respect des consignes sanitaires générales et notamment la distanciation physique:

- Vérifiez que l’accès du site du littoral où vous comptez vous rendre est autorisé;

- Restez sur les sentiers balisés et habituels. Si vous avez un chien, tenez le strictement en laisse;

- Gagnez le plus rapidement possible le fil de l’eau pour mener vos activités sportives ou récréatives et restez au plus proche de l’eau;

- Eviter au maximum de fréquenter le haut de plage, les dunes de sable ou végétalisées en arrière littoral, lors de vos parcours vers les stationnements;

- Si vous voyez un oiseau posé au sol qui vous semble blessé ou pousse des cris répétés, éloignez-vous au plus vite car il s’agit d’une manœuvre destinée à vous éloigner du nid ou une alarme indiquant la présence d’un nid ou de poussins;

- Respectez les zones balisées avec une signalétique adaptée à l’opération;

- Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.conservatoire-du-littoral.fr qui apportera des données sur les espèces d’oiseaux et sur leurs "modes de vie", pour sensibiliser le grand public, les promeneurs, et usagers du littoral


Les cours de géologie ON LINE !

| 18 Mai 2020

La commission géologie du CPIE Littoral basque met à profit cette période de confinement et d’inaccessibilité à Asporotsttipi pour proposer aux amateurs des cours de géologie en ligne !

lire


ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU CPIE Littoral basque - Drôle de période…

| 14 Mai 2020

Après une AG "à distance", les administrateurs se sont réunis (le 13 mai) pour un conseil d’administration par visioconférence. Un nouveau bureau a été élu : Dans la continuité du précédent puisque 4 des 5 membres continuent à y participer( avec juste un changement de mandat), … Et puis : un ancien s’en va (Ganix) mais pas bien loin (il reste au CA) et un nouveau arrive (Pierre) :

lire


Ne plus sacrifier le futur au présent

| 10 Mai 2020

Chers amis, chères amies, l'Union Nationale des CPIE partage une alliance avec le Fondation FNH, elle nous propose de relayer cet appel ci dessous... Pendant ce temps de confinement et de crise majeure, Nicolas Hulot, Alain Grandjean, et toute la Fondation préparaient une campagne pour affirmer l’envie et la nécessité d’opérer un changement culturel et structurel majeur pour la survie de l’humanité.

lire



APPEL À CANDIDATURE DU PROGRAMME TRANZ’EKO !

| 27 Avril 2020

Acteurs de la transition écologique & énergétique, c'est à vous ! Vous êtes porteur d’un nouveau projet de transition et souhaitez être orienté, conseillé… Candidatez avant le 12 mai prochain !

lire


NÉGLIGENCES ENVIRONNEMENTALES DANS L’INDUSTRIE ET L’AGRICULTURE, QUEL IMPACT SUR LES DROITS HUMAINS ? 2/3

| 23 Avril 2020

Caroline Guenat est actuellement volontaire au service civique au CPIE Littoral basque. Elle est détentrice d’un Bachelor en Relation Internationales mention Sciences Politiques à l’Université de Genève depuis 2019. Au cours de son Bachelor, elle intervient dans les collèges romans en tant qu’éducatrice en Droits Humains pour Amnesty International... Parole à Caroline !

lire



Asporotsttipi, Maison de la Corniche Basque
Route de la Corniche - 64700 HENDAYE-HENDAIA

Conservatoire du littoralConseil Départemental 64Hendaye | Hendaia

SITE MAP